Diagnostiquée que très longtemps après les symptômes, les femmes atteintes souffrent longtemps sans comprendre réellement leur mal.